gastronomie espagnole gastronomie espagnole

Les meilleures spécialités Espagnoles !!

La cuisine espagnole est l’une des meilleures d’Europe !

Soyons francs, nous sommes français, nous avons l’habitude de bien manger : la bonne nourriture n’est pas seulement un plaisir, c’est une véritable nécessité. Et malheureusement, lorsque nous voyageons en Europe, nous souffrons souvent d’un manque de bonne nourriture.

Eh bien, ce n’est pas le cas en Espagne. La cuisine espagnole fait partie de l’école méditerranéenne, a de nombreux points de contact avec nos habitudes culinaires et, surtout, comprend des plats typiques vraiment délicieux ! L’histoire multiculturelle de l’Espagne a inévitablement influencé sa cuisine : les Arabes, par exemple, ont apporté des ingrédients tels que le riz, la noix de muscade, la cannelle et le safran, qui sont aujourd’hui des éléments de base de la cuisine espagnole. Sans oublier l’influence de la cuisine française et des ingrédients arrivés des Amériques après l’arrivée des Conquistadors.

Comme en France, chaque région a son plat typique, sa spécialité à goûter. Et pour comprendre et apprécier pleinement la gastronomie d’un pays, il est non seulement important de savoir quoi manger, mais aussi où le manger.

Partons donc pour ce petit food tour à la découverte des spécialités espagnoles et des villes où vous pourrez les déguster !

1.Pulpo a Feira – Galice

Il y a quelque chose de portugais dans le nom « Pulpo a Feira », n’est-ce pas ? En effet, le Pulpo a Feira est un plat typique de la Galice, une région limitrophe du Portugal, dont le dialecte comporte effectivement des éléments proches de la langue portugaise.

Vous trouverez également ce plat appelé Pulpo a la Gallega, une variante qui s’accompagne de pommes de terre. Le Pulpo a la Gallega est un plat très simple : des tentacules de poulpe, des pommes de terre, du piment en poudre, du gros sel et de l’huile d’olive extra vierge. Il est servi dans des assiettes en bois, et pas seulement pour la décoration : le bois absorbe l’eau libérée par le poulpe, mais pas l’huile, qui crée une sauce merveilleuse lorsqu’elle est mélangée au piment.

gastronomie espagnole

Où manger du poulpe à Feira ? En Galice ! Nous vous conseillons notamment de vous rendre à la charmante ville de La Corogne ou à Santaigo de Compostela ! La Galice est une terre merveilleuse et surprenante, vous verrez.

2. Cocido – Madrid

Disons simplement que si vous voulez bien manger en Espagne, aller à Madrid est toujours le bon choix. Et si vous vous trouvez dans la capitale espagnole en hiver, lorsque l’air est frais, peut-être un jour de pluie, il n’y a rien de mieux que de se réfugier dans la chaleur de l’un des nombreux restaurants traditionnels du centre et de déguster un Cocido Madrileño chaud et enveloppant.

Il s’agit d’une recette très ancienne et populaire, que l’on retrouve dans des documents datant du 13e siècle. Un plat typique du pauvre, mais riche en goût et en nutriments. Un bouillon de légumes, de pois chiches et de différents types de viande qui, de plat traditionnel, est devenu ces dernières années un symbole de la gastronomie espagnole. Et si autrefois, il était fort probable qu’il soit préparé avec les ingrédients qui restaient dans la cuisine, la préparation du Cocido suit aujourd’hui des règles bien définies et sa consommation, dans certains restaurants madrilènes, est un véritable rituel.

gastronomie espagnole

Pour goûter au vrai Cocido, il va sans dire qu’il faut aller à Madrid, puis visiter la Gran Via, la Plaa Mayor, le Parque de El Retiro… si vous trouvez la force de vous lever de table !

3. Paella – Valence

C’est dans la région de l’Albufera, à Valence, que l’on produit la quasi-totalité du riz espagnol, et c’est ici que la paella, le plat le plus célèbre d’Espagne, est traditionnellement préparée. Pour être précis, le nom du plat original est apparu pour la première fois dans des documents sous le nom de « Arroz a la Valenciana », riz à la valencienne. Le nom « Paella », quant à lui, est le terme espagnol désignant la poêle utilisée pour la cuisiner et qui, par une sorte de métonymie, est venu donner son nom au mythique riz valencien. Histoire et étymologie mises à part, une seule chose nous intéresse : manger ! Voyons comment est faite la paella originale.

gastronomie espagnole

À l’origine, les ingrédients étaient ceux que les agriculteurs avaient sous la main : oiseaux de toutes sortes, lapin, légumes, riz, safran et huile d’olive, cuits à feu doux. Au fil du temps, la Paella Valenciana s’est mélangée, et aujourd’hui la plus populaire dans les restaurants de toute l’Espagne est un beau mélange de crustacés, de fruits de mer, de viande et de légumes.

La Paella Valenciana doit être essayée à Valence, bien sûr, peut-être près de la Playa de la Malvarrosa, où les restaurants de paella historiques de la capitale de la Comunidad Valenciana alternent les uns après les autres !

4.Tortilla de Patatas – Bilbao

Un autre tour, un autre symbole de la gastronomie espagnole. Un plat du pauvre, dont les origines sont probablement à chercher dans l’ancienne et infaillible pratique du « je n’ai rien à la maison, je mélange les quelques ingrédients que j’ai et voyons… ».

La tortilla de pommes de terre, en Espagne, est bonne pour toutes les occasions. Déjeuner, dîner, apéritif, snack… et même petit-déjeuner dans certaines régions ! Mais ce que beaucoup de gens ne savent pas, c’est comment reconnaître une bonne tortilla. Parce que faire une tortilla est facile, mais en faire une bonne est un art. Pas trop haut, pas trop cuit, un peu « bronzé » à l’extérieur, mais bien moelleux à l’intérieur, de sorte qu’il peut presque se défaire sur le pain.

gastronomie espagnole

Et puis il y a l’interminable diatribe : avec ou sans oignon ? Un débat qui divise l’Espagne depuis des générations.

Bien que la tortilla se mange dans toute l’Espagne, c’est probablement au Pays basque que vous pourrez le mieux l’essayer, notamment dans les bars du « casco antiguo » de la belle ville de Bilbao. Ici, la tortilla est une affaire sérieuse !

Découvrez aussi d’autres gastronomie européennes :

5. Salmorejo – Cordoue

Il s’agit d’une autre recette espagnole qui a vu le jour suite à l’arrivée d’ingrédients du Nouveau Monde, en l’occurrence la tomate. C’est une soupe fraîche, très fraîche, à déguster pendant les étés torrides de l’Andalousie, dans le sud profond de l’Espagne. Il existe de nombreuses recettes et variations du Salmorejo : ceux qui ont des amis « andalous » peuvent confirmer que, généralement, « le meilleur salmorejo est celui de ma grand-mère ». C’est ce qu’ils disent toujours.

gastronomie espagnole

Il s’agit d’une crème simple composée de pain (trempé la veille), de tomates, d’ail, d’un peu de vinaigre et de sel. Il est généralement servi dans une tasse ou un verre, avec des morceaux de jambon et des œufs durs émiettés à la surface.

Cordoue est une ville incontournable, et pas seulement pour le Salmorejo. Ainsi que Malaga, Grenade, Séville… bref, toute l’Andalousie !

6. Caldereta de Langosta – Minorque

Il existe une spécialité espagnole que peu de gens connaissent. Peut-être parce qu’elle appartient à un archipel, à une île particulière, plus célèbre pour ses plages et ses eaux turquoise que pour sa gastronomie. Pourtant, le homard Caldereta est l’un des symboles les plus représentatifs de l’île de Minorque et l’une de ses principales attractions touristiques. Ses origines remontent au siècle dernier, lorsque ce plat a été rendu célèbre par le restaurant Casa Burdó, qui n’existe plus. On dit que les meilleures langoustes sont pêchées dans cette partie de la Méditerranée.

Essayez-le pour le croire, non ?

La caldereta n’est rien d’autre qu’une simple soupe, qui rappelle un peu notre soupe de poisson, dont le seul ingrédient issu de la mer est la reine des crustacés. Il est bien connu que les cuisiner est l’une des tâches les plus difficiles pour les chefs.

gastronomie espagnole

Si vous allez à Minorque pour profiter de ses incroyables plages, ne partez pas sans essayer la Caldereta de Langosta. Vous ne le regretterez pas !

7. Crema Catalana – Barcelone

« Dulcis in Fundo », littéralement.

Après toutes ces spécialités salées, nous avons eu envie d’un dessert. Envolons-nous donc en Catalogne, la patrie de la Crema Catalana, bien sûr !

Selon la légende, au 18e siècle, un évêque a visité un couvent catalan, où les religieuses lui ont servi un Flan. Un Flan très normal, mais il était manifestement resté trop liquide. Il a ajouté quelques touches spéciales, essayant de dissimuler le dessert raté. Et une fois le sucre caramélisé ajouté, ils ont baptisé leur « création » involontaire « Crema Catalana » !

Vérité ou légende, la seule chose dont nous sommes sûrs, c’est que dans les meilleures pâtisseries de Barcelone, vous pouvez goûter la meilleure Crema Catalana de votre vie ! Raison de plus pour visiter la ville de Gaudi !

gastronomie espagnole

Les raisons de visiter l’Espagne ne manquent pas, n’est-ce pas ? Son incroyable cuisine n’en est qu’un exemple !

 

Profil de l'auteur

Isabelle
Isabelle
Bienvenue sur mon blog. Je suis Isabelle, une jeune étudiante en tourisme international. Je suis passionnée par la gastronomie internationale et la restauration. Je vous partage sur mon blog mes découvertes, aventures et conseils. Je suis très enthousiaste à l'idée de vous partager ma vie.